• Prier avec... St Benoît

    Ce 11 juillet nous fêtons St Benoît, patron de l'Europe. Pour l'occasion, nous pouvons méditer un extrait de la Règle de St Benoît et un bel hymne que l'on prie à cette occasion.

    "Écoute, o mon fils, l’invitation du maître, et incline l’oreille de ton cœur "  (RB, Prologue, v. 1)

    La disposition essentielle à laquelle saint Benoît invite est l’écoute. "Écoute " est le premier mot de la Règle, « et incline l’oreille de ton cœur ». Le cœur est le lieu de l’engagement et de tout combat. C’est sur lui qu’il faut veiller, car c’est de lui que jaillissent les sources de la vie.

    Ce que nous demande d’abord saint Benoît, c’est une attitude de réceptivité active afin d’accueillir en nous la Parole, la semence de vie ; et cette écoute n’est pas purement intellectuelle, il nous demande d’ "incliner l’oreille de notre cœur ".

    L’écoute est un cœur à cœur qui aboutit à la conversion par la voie de la conversation.

    Saint Benoît rappelle que le don de Dieu est premier. "Et d’abord, par une très instante prière, demande-lui qu’Il accomplisse lui-même toute œuvre que tu entreprends " (RB, Prologue, v. 4).

    Source : http://abbaye-veniere.fr/2-parcours-regle-de-saint-benoit-priere-1.php

     

    Prier avec... St Benoît

     

    Vivre à Dieu seul
    Et se tenir en sa présence,
    Tout quitter pour atteindre la paix,
    Choisir le silence
    Pour saisir la Parole,
    Pour être ce disciple aux aguets
    D'un mot, d'un ordre…


    Fuir au désert,
    Mais rassembler dans la louange,
    Consentir à toujours commencer,
    Traduire en patience
    Le désir du Royaume,
    Pouvoir être trahi sans cesser
    De croire aux hommes…


    Voir l'univers
    À sa mesure véritable,
    L'univers comme un point lumineux,
    Léger grain de sable
    Que l'amour transfigure,
    Savoir que toute chose est en Dieu
    Précieuse et pure…


    Craindre sans peur,
    Dans l'abandon de tout son être,
    N'avoir rien de plus cher que le Christ,
    Servir le seul Maître
    Dont le joug rende libre :
    Ainsi, dans la douceur de l'Esprit,
    Benoît se livre.
     

    CFC (s. Marie-Pierre) © CNPL
    GA 1976. LMH PTP

     

     

    « Poésie et Spiritualités du Monde : Khalil GIBRAN "Mère"Catéchèses JMJ : "C'est le temps de la Miséricorde" par Mgr MACAIRE, archvêque et St Pierre et Fort de France »
    Partager via Gmail Delicious Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :