• Le tissu

     

    La communauté est comme un tissu qui s’élabore. Un tissu dont on ne sait pas ce qu’il sera, mais qui, autour de nous et avec nous, s’élabore peu à peu, se tisse, sans modèle ni dessin savant.

    Un texte pour méditer : "Le tissu"Dans ce tissu, je peux être un trait de couleur… bleu profond… rouge éclatant… ou bien le fil de lin gris ? Cette troisième couleur, au dire des tisserands, est la plus importante.

    Le gris neutre de tous les jours, celui qui fait chanter le bleu profond et le rouge éclatant : celui qui est porteur d’harmonie.

    N’avoir que ma propre couleur, et de cela me réjouir, pour qu’elle apporte la joie et non la rivalité (comme si moi, bleu, j’étais l’ennemi du vert ! Comme si j’étais moi ton adversaire !). Et ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas entrer avec nous dans l’ouvrage ? Irai-je, les précédant, leur faire place, pour qu’ils viennent librement, de leurs propres couleurs, se mêler au dessin ?

    Il y a une place pour tous. Et chaque fil vient apporter une continuité : non seulement ceux qui, à l’origine du travail, ont été tendus d’un support à l’autre du métier, mais aussi chaque fil !

    Un fil vient à se rompre, aussitôt le travail s’arrête et les mains patientes de tous les tisserands s’appliquent à la renouer.

    Chaque fil, même le plus lumineux, peut disparaître, tissé sous les autres. Il est cependant là, non loin, même si notre œil ne le perçoit plus.

    Maintenant c’est à mon tour d’être lancé à travers la chaîne. Quand mon trait aura été tissé, alors toute l’harmonie apparaîtra : harmonie de ma nuance mêlée à toutes les autres, qui l’accompagnent jusqu’à ce qu’elle disparaisse.

    Un tisserand de Finlande

    cité par Michel SCOUARNEC in « Deux mille ans d’Eglise par les textes », éditions de l’Atelier.

     

    Partager via Gmail Delicious Pin It

    votre commentaire
  • Une photo pour prier... Cantique d'Isaïe 26

    Mon âme, la nuit, te désire,
    et mon esprit, au fond de moi, te guette dès l'aurore.

    Cantique d'Isaïe 26, 9

    Partager via Gmail Delicious Pin It

    votre commentaire
  • Nous fêtons aujourd'hui Sainte Scolastique :

    "Sœur jumelle de Saint Benoît, elle se consacra comme lui au Seigneur et vint habiter non loin de son frère dans un monastère au pied du Mont-Cassin. Elle le rencontre une fois par an, dans une petite maison située à mi-chemin". (in : nominis.cef.fr)

    Regardons de plus près une œuvre d'art de Jean RESTOUT (1692/1768) : "La mort de Sainte Scolastique" commentée par Rodolphe COUTHOUIS. Cette œuvre est exposée au Musée des beaux-arts de Tours.

     

    Partager via Gmail Delicious

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious

    votre commentaire
  • En cette veille de Noël n'oublions pas nos frères Chrétiens d'Orient et tous ceux qui sont persécutés à travers le monde. Portons-les dans nos prières et, pourquoi pas faisons un geste solidaire.

     

    Partager via Gmail Delicious

    votre commentaire
  • Prier avec... les 604/605 "Les bougies de l'Avent"

     

    Prier avec... les 604/605 "Les bougies de l'Avent"

    Partager via Gmail Delicious Pin It

    votre commentaire